Le gouvernement ouvert

Le dialogue ouvert

La Politique de gouvernement ouvert définit ainsi le « dialogue ouvert » :

Dialogue ouvert : Gamme d’activités interactives qui facilitent et encouragent la contribution significative d’idées, de connaissances et d’expertises des résidents, collectivités et organisations aux processus décisionnels du gouvernement.

Le GTNO s’est engagé à dialoguer avec le public de différentes façons pour solliciter son avis sur les politiques, programmes et services qui ont une incidence sur le quotidien des Ténois. La rétroaction obtenue grâce à la participation du public est un des facteurs qui peut contribuer à l’amélioration des programmes et services gouvernementaux, de même que des décisions. Concrètement, la participation active du public requiert un partage efficace de l’information et des données, et le recours à des technologies novatrices facilitant les échanges.

Le GTNO organise régulièrement des consultations panterritoriales pour solliciter l’avis des résidents sur les grands dossiers. Jusqu’à présent, d’importantes consultations publiques ont eu lieu sur divers sujets comme la stratégie énergétique, la stratégie sur les changements climatiques, la tarification du carbone, la légalisation du cannabis, la stratégie sur les ressources minérales, et le gouvernement ouvert.

La Politique de gouvernement ouvert prévoit l’élaboration de directives et de lignes directrices qui uniformiseront les efforts du GTNO en matière de participation du public. Elles orienteront les ministères à l’égard des éléments suivants :

  • l’adoption d’un modèle de consultation publique pour aider à choisir les méthodes et activités qui correspondent le mieux aux objectifs fixés en fonction des échéanciers, des ressources disponibles et du degré de préoccupations que soulève la décision à prendre;
  • un processus pour s’assurer que les façons dont on sollicite l’avis du public sont pertinentes, significatives et appropriées;
  • un portail central d’information sur les consultations antérieures, en cours et à venir, visant à améliorer l’accès aux initiatives gouvernementales de consultation publique;
  • un modèle de communication pour rendre compte de la façon dont les opinions du public ont influencé les décisions du gouvernement;
  • un processus d’examen des questions concernant le portail et les processus de consultation, basé sur les commentaires du public.

Liens