Le gouvernement ouvert

Les données ouvertes

La Politique de gouvernement ouvert définit ainsi les « données ouvertes » :

Données ouvertes : Données détenues par le gouvernement (ensembles de données, faits, chiffres, statistiques, etc.), mais diffusées de façon proactive et mises à la disposition du public par divers moyens, dans des formats accessibles et conviviaux, et avec des restrictions minimales ou nulles d’utilisation et réutilisation (à l’exception des données confidentielles ou assujetties à des restrictions légales ou ayant trait à la sécurité ou à la vie privée).

Un moyen d’accroître l’ouverture, la transparence et la responsabilité est de partager des ensembles de données gouvernementales en ligne dans des formats lisibles par ordinateurs. Les données ouvertes peuvent stimuler l’innovation et la résolution de problèmes, en rendant possible l’essor de nouvelles idées et applications. Toutefois, nous devons veiller à ce que les données que nous créons, recueillons et gérons soient divulguées dans le respect des normes juridiques et commerciales concernant la confidentialité, la vie privée et la sécurité.

Le GTNO publie actuellement une grande variété d’ensembles de données à différents endroits sur le Web. Grâce à la Politique de gouvernement ouvert, nous tâcherons d’augmenter la quantité de données disponibles et de normaliser la façon dont les ministères les divulguent, afin que les mesures nécessaires en matière de protection et de confidentialité soient en place.

La Politique de gouvernement ouvert prévoit l’élaboration de directives et de lignes directrices qui orienteront les ministères à l’égard des éléments suivants :

  • les catégories de données et d’informations qui devraient être accessibles au public;
  • les processus pour aider les ministères à identifier, évaluer et prioriser les données et informations à publier;
  • les principes de gouvernance des données pour en garantir la qualité, notamment en ce qui a trait à la propriété et à la saine gestion des données;
  • la création d’un portail central pour les informations et données ouvertes, qui inclurait des liens et des renseignements contextuels pour les ensembles de données gouvernementales;
  • les processus d’interaction avec le public pour solliciter sa rétroaction sur la pertinence et l’utilité des données et informations divulguées, et pour résoudre les problèmes avec le portail central.

Liens